38% des français grignotent entre les repas

Oui, vous avez bien lu, presque 4 français sur 10 grignotent entre les repas : bonbons, chocolats, gâteaux, cafés… le grignotage est une habitude pour beaucoup de français d’après le centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie. Or c’est ce qui empêche le plus la perte de poids et entraine surtout l’inverse.

Surprise en France

Et pourtant, nous avons l’image de repas sains pris 3 fois par jour, une alimentation équilibrée sans « snacking » ou autre. Cette image vole en éclat avec cette étude du CREDOC qui montre que 38% de nos compatriotes avouent « consommer au moins un hors-repas tous les jours ou presque » et 35% plusieurs fois chaque semaine.
Au delà de ce chiffre, c’est aussi une tendance qui se confirme et qui progresse, car il était deux fois inférieur lors des dernières études.

credoc

Les anglo-saxons

Le phénomène est d’ailleurs plus négatif qu’outre-Manche ou outre-Atlantique, car ces derniers grignotent toute la journée alors que les français conservent leur 3 repas par jour et grignotent en plus. Les apports sont donc disproportionnés par rapport à l’activité et aux besoins réels.

Faire plus d’exercice

Au delà de la régulation des apports et donc du grignotage et des repas, il est important d’augmenter l’activité physique, que cela soit s’inscrivant dans un club de sport (et en y allant) ou en marchant plus pour se déplacer. Il est aussi possible de faire du sport à domicile comme avec un pédalier d’appartement : https://sosport.fr/mini-velo-avis-conseils/ ou tout autre activité physique et sportive.

Ce contenu a été publié dans Santé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.