Loi travail et la santé des salariés

On en a peu parlé, mais il faut savoir que la loi El Khomri génère des changements au niveau de la santé au travail.

Plus de visite médicale obligatoire à l’embauche

Pas toujours respecté, pas toujours apprécié, c’en est terminé de la visite médicale obligatoire ! Depuis le début de l’année 2017, la majorité des nouveaux salariés devront juste faire une visite de prévention et d’information.
Cependant, pour les personnes qui travaillent de nuit et les mineurs, la visite préalable est conservée. D’autres profils sont concernés par cette exception : les postes à risques. En effet, les personnes exposées aux plomb, à l’amiante, aux agents cancérigènes, mais aussi ayant des risques de chute devront encore passer une visite médicale pour déterminer leur aptitude.

Un suivi plus espacé dans le temps

Précédemment, il fallait repasser une visite sous deux ans, maintenant cela sera tout les 5 ans. Cette modification de la loi est faite pour alléger le travail des médecins du travail qui sont en sous effectif, suivre régulièrement des salariés en parfaite santé et occupant des postes sans risque n’est pas forcément pertinent.

docteur

Enfin, dernière modification importante, le médecin du travail pourra déclarer inapte un salarié lorsqu’il reprendra le travail uniquement s’il réalise ou fait réaliser auparavant une analyse du poste du salarié en question, mais également de ses conditions de travail comme le signale le docteur Christophe de Jaeger.

Ce contenu a été publié dans Santé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.