Manger « sans gluten » n’est pas toujours bon pour la santé

Certaines ne mangent pas de gluten à cause d’intolérance, d’autre par choix, voire même par effet de mode, mais il est important de se renseigner avant d’adopter ce régime alimentaire.

Plus gras et plus sucré

Certains chercheurs ont analysé la production de l’industrie alimentaire et ont trouvé que ces aliments peuvent contenir jusqu’au double de graisses que les produits habituels. C’est pour cela qu’ils demande à cette industrie de chercher des alternatives plus saines, le but ici n’étant pas d’attaquer ce type d’alimentation, mais de faire prendre conscience des conséquences potentielles pour la santé.

Attention à l’effet de mode

De plus en plus de scientifiques affirment que ce régime est inutile, même néfaste, pour les individus qui n’ont pas de la maladie cœliaque, ce qui représente 1% de la population en France.

Au delà de ces considération, un régime sans gluten peut entrainer l’obésité selon une étude espagnole présentée durant l’European Society for Paediatric Gastroenterology, Hepatology and Nutrition.

pain sans gluten

L’explication

Les chercheurs ont étudié et comparé la composition de 655 aliments usuels avec 654 produits équivalents sans gluten et ont découverts plus de graisses et de sucres chez ces derniers.
Si on analyse le pain, les biscuits, on trouve le double de graisses, et pour les pâtes il y aurait plus de sucre que dans la version classique.

Il faut donc faire attention aux apports, mais également aux carences, surtout lorsque ce choix n’est pas médical et donc sans accompagnement par des spécialistes. C’est d’ailleurs ce qui est recommandé par Christophe de Jaeger pour les séniors.

Ce contenu a été publié dans Santé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.