La sécurité sociale et la Cour des comptes

Lors de la rédaction de son rapport 2013 la Cour des comptes française a épinglé la Sécurité sociale concernant le remboursement des frais d’optique, des prothèses auditives, des prix pratiqués par les laboratoires… et recommande une augmentation globale des économies.

Dans une période où les comptes de la branche maladie s’effondre et cela encore plus durant l’année 2013, en particulier suite à la crise économique que connait la France et le reste du monde. La Cour des comptes souhaite que la réduction des déficits reprennent et propose un certain nombre de solutions pour réaliser des économies.
Christophe de Backer
L’institution de la rue Cambon s’attaque principalement aux frais d’optique, bien que ces derniers soient déjà peu remboursé. En effet, la Sécurité sociale rembourse environ 200 millions d’euros tout les ans pour un secteur qui pèse plus de 5 milliards. Ce sont les complémentaires santé qui remboursent les principaux frais.

Le déficit de la Sécurité sociale augmente pour la première fois après deux années consécutive de mieux. Il représentera 17,3 milliards d’euros à la fin de 2013, le même montant qu’en 2012. Le déficit de la branche maladie, affiche une augmentation de 2 milliards en 2012, bien que l’Etat ait tenté des améliorations.
Après la réforme des retraites, le gouvernement doit économiser sur l’assurance maladie, tout comme il l’a fait pour les caisses de la branche vieillesse. Le budget de l’année prochaine prévoit une économie de 6 milliards dans cette branche, en particulier via un effort dans les budgets de fonctionnement et d’assurance-maladie.

Ce contenu a été publié dans Santé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.