Préparer sa retraite de TNS

Pour les travailleurs non salariés (TNS), il est capital de préparer au mieux sa retraite, et ainsi pallier les carences du régime obligatoire.

Un dispositif fiscal pour préparer sa retraite

Le dispositif de déduction fiscale Madelin est un des dispositifs à être épargnés par les dernières réformes fiscales. Par ailleurs, ces déductions peuvent se cumuler avec les avantages fiscaux plafonnés à 10 000€ par foyer fiscal depuis la loi de finance pour 2013. Elles comprennent notamment les avantages fiscaux liés à l’emploi d’une personne à domicile ou à l’investissement dans certains dispositifs d’immobilier locatif comme le « Scellier » ou le « Duflot » .
immobilier
La loi du 11 février 1994 relative à l’initiative et à l’entreprise individuelle, plus connue sous le nom de « loi Madelin » , vous permet d’effectuer des versements sur un contrat en vue de profiter d’une rente viagère à votre retraite. Cette particularité s’appuie sur un avantage non négligeable : vos versements sont déductibles de votre bénéfice imposable, dans une certaine limite.

Vous ne pouvez pas déduire sans limite

Le plafond de déduction est propre à chaque TNS et se calcule en fonction du bénéfice imposable de l’année en cours et du PASS.
Par exemple, si en 2014 votre bénéfice imposable est inférieur au PASS, votre plafond de déduction s’élèvera à 3 755€. En revanche, si vous estimez que, pour l’année 2014, votre bénéfice imposable sera de 50 000€, votre plafond sera de 6 869, le maximum déductible pour 2014 étant à 69 463€.

Conjoint

Si votre époux, épouse ou partenaire de pacs dispose du statu de conjoint collaborateur, il ou elle est autorisé(e) à souscrire un contrat Madelin. Le plafond de déduction sera alors commun au couple.

Ce contenu a été publié dans Société. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.